Il y a 25 ans Joseph Wresinski décédait

 

Le 14 février 1988 le Joseph Wresinski fondateur d’ATD quart-monde décédait

Quelques mois plus tôt, il présentait devant le conseil économique et social un rapport sur la grande pauvreté.

C’est a partir des données de ce rapport que vit le jour la loi sur le RMI.

Mais l’engagement de Joseph Wresinski était plus une volonté de faire changer le regard sur l’exclusion et chercher l’engagement de toute la société pour l’éradiquer. comme le rappelle la citation inscrite sur la dalle en l’honneur des victimes de la miséré installée place duTrocadéro :

LE 17 OCTOBRE 1987,
DES DEFENSEURS DES DROITS DE L’HOMME ET DU CITOYEN DE TOUS PAYS SE SONT RASSEMBLES SUR CE PARVIS. ILS ONT RENDU HOMMAGE AUX VICTIMES DE LA FAIM, DE L’IGNORANCE ET DE LA VIOLENCE. ILS ONT AFFIRME LEUR CONVICTION QUE LA MISERE N’EST PAS FATALE. ILS ONT PROCLAME LEUR SOLIDARITE AVEC CEUX QUI LUTTENT A TRAVERS LE MONDE POUR LA DETRUIRE

LA OU DES HOMMES SONT CONDAMNES A VIVRE DANS LA MISERE LES DROITS DE L’HOMME SONT VIOLES S’UNIR POUR LES FAIRE RESPECTER EST UN DEVOIR SACRE

 

 

Publié dans documentaire, Non classé | Commentaires fermés

tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur La langue de bois

Quand on me demande pourquoi le glossaire du social existe, j’explique que l’objectif du projet est de permettre la compréhension de textes un peu «techniques» à de non-initiés.

En réalité il y a deux anecdotes qui m’ont poussé à me lancer dans ce projet.

La première c’est produite il y a quelques années. j’étais à l’époque responsable communication d’une fédération associative, et j’avais été invité à suivre une conférence sur la mise en œuvre de la loi cadre contre l’exclusion.
Un des intervenants avait, en l’espace de 5 minutes de son exposé,utilisé un cinquantaine de sigles, liés aux domaines de l’action sociale, mais aussi du développement territorial.
Si les travailleurs sociaux comprenaient ( à peu près) ce qui ce disait quant au «jargon» social, les bénévoles des associations présente étaient largués. Et pour tout ce qui avait trait au développement local , je suis prêt  parier qu’en dehors de quelques fonctionnaires territoriaux, tout le monde était perdu.

La seconde anecdote est amusante, une de mes collègues de travail s’apprêtait à s’absenter quelques jours, elle devait subir des examens médicaux en vue d’une FIV (fécondation in Vitro). En croisant Le trésorier de l’association elle lui explique en quelques mots que son compagnon et elle allaient utiliser une FIV pour faire un bébé.
Le trésorier la regarde et lui dit, «J’ignorais que le FIV prenait en charge ce type de démarches ?!»
En entendant FIV, il avait compris Fond Interministériel à la Ville

Parfois les sigles et les jargons se croisent et l’incompréhension nait. ;)

Il y a quelques jours, je suis tombé sur une vidéo extraite d’un spectacle de Franck Lepage qui explique comment en se basant sur un jargon étudié on peut tout dire (et surtout n’importe quoi) :

de quoi prendre un peu de recul et s’interroger sur ce qu’on raconte.

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

Le sigle de tous les débats : OK

Depuis 10 ans que le glossaire du social est disponible sur le Web, nous nous appuyons (surtout) sur les suggestions et et les questions des internautes qui consultent ses pages pour le compléter (et essayer de l’améliorer).

Un sigle revient souvent dans les propositions des internaute : OK

Pourtant nous ne l’avons pas encore inclus, car son origine est encore très floue.

Certes, tout le monde et d’accord sur la signification du sigle OK , il signifie qu’on est d’accord, et que tous va bien…

Mais quand a trouver l’origine et la signification de ses deux lettres les histoire les plus diverses fourmillent sur le Web.

La première origine de OK est attribuée a Andrew Jackson héros de la guerre d’indépendance et président américain qui aurait fait une faute orthographe en écrivant «Oll Korrect» à la place de «All corect» (tout va bien).

Une autre origine évoquée serait due à Martin Van Buren, un autre président américain surnommé « Old Kinderhook » (« le vieux de Kinderhook ») Un club de soutien a son action c’était créé sous le nom de « O. K. Club »

OK pourrait aussi avoir une signification militaire, qu’on attribue soit aux marin anglais soit au soldat sudistes :
Après les batailles inscrivaient sur les coques de bateaux le nombre de morts 1K pour un morts (1 killed), 2K pour deux mort, etc.
Quand aucune perte humaine n’était a déplorer on inscrivait «0K», et le nombre zéro étant souvent prononcé O en anglais, le mot OK serait apparu.

Le monde de l’entreprise pourrait aussi être à l’origine de ces deux lettres.

on dit que Otto Kaiser, Un chef d’entreprise américain, quand il recevaient ses livraison examinait chaque colis et pour accuser réception signait de ses  initiales : OK.
Une autre variante dit que se sont les initiales d’un contremaitres des usines Ford qui contrôlait la la qualité des véhicules enfin de fabrication

A moins qu’OK ne vienne du grec Oλα καλα (Ola kala, littéralement tout bien) , Les poseurs de rails grecs aux États-Unis, signait les rail de ces deux lettres pour indiquait que le montage était bon …

Enfin, certains match de boxe finissent sur un Knock Out (KO) peut être que si la victoire se fait sans KO on peut dire que le match a été au contraire OK ?

Comme vous le voyez, l’origine du sigle le plus connu du monde est trés nébuleuses

Ce qui nous empêche donc de l’inclure dans le glossaire du social, je pense que vous serez OK avec ça ;)

ok

 

 

 

Publié dans Non classé | Commentaires fermés

la FAP publie son rapport sur le mal-logement en France

La Fondation Abbé Pierre (FAP) publie aujourd’hui son seizième rapport sur l’état du mal-logement en France

Ce rapport loin de montrer une amélioration de la situation fait état d’une « extension de la crise du logement aggravée par la crise financière »

Il est téléchargeable sur le site de la fondation

De plus dans un souci de mobilisation des citoyens la fondation lance en parallèle un site internet : http://www.chantierlogement.com/ pour que chacun puisse réagir au propositions de la fondation et contribuer au débat sur cette cause.

Vous pouvez aussi écouter l’interview de Christophe Robert de la Fondation sur le site de France Info

Publié dans Actualités, documentaire, Outils | Commentaires fermés

Se former aux métiers du social : Les IRTS

L'école pour les grands par Sylvain RaybaudLes IRTS (Institut régional du travail social) ont pour mission d’assurer en France la formation initiale et la formation continue des travailleurs sociaux.

Ils forment (entre autre) aux diplômes suivants

Le GNI (Groupement national des Instituts régionaux de travail social ) est une association qui regroupe 22 établissements de formation sur le territoire français dont voici la liste :

Vous pouvez trouver plus d’informations et les coordonnées de ces organismes sur sur le site du GNI

Crédit photo Sylvain Raybaud (CC-By 2.0)

Publié dans formation, Outils | Commentaires fermés